logo principes

 

Comme tout futur parent, initialement nous avions des principes d'éducation bien arrêtés. Après 2 enfants et seulement 5 ans d'expérience, les remises en question sont passées par là et les priorités ont évolué.

 

 

1) La nuit, dans son lit systématiquement notre nourrisson nous coucherons… Facile à dire ! Mais quand le marmot se révèle être un hypersensible qui a besoin de sa môman jour ET nuit, et que la-dite mère a besoin de DORMIR de façon URGENTE, et ben le cododo ça a du bon.

 

2) Des parents calmes et posés toujours nous serons… Là je n'ai pas besoin de t'expliquer que ce n'est pas humainement possible d'être toujours disponible et patient face à un moutard qui lui ne l'est pas plus, disponible et patient. Alors oui, parfois on monte dans les décibels, on punit plus vite que notre ombre. Des parents quoi.

 

3) A l'écoute de notre enfant sans cesse nous resterons... Alors, oui, bien sûr, le bien-être des enfants est notre crédo, si on fait des gosses c'est pas pour qu'ils soient malheureux, et bla bla bla. Mais je te rappelle (encore) qu'on est des êtres humains nous aussi, avec nos propres besoins. Et que pour être entièrement à l'écoute des autres, il est nécessaire de se  regarder le nombril de temps en temps.

 

4) Manger avec ses couverts à notre enfant nous apprendrons... Facile à appliquer quand tu fais deux services à chaque repas. Plus délicat quand tu décides de manger en même temps que ta progéniture pour faire de ce moment un échange familial, ou pour pouvoir t'avachir plus tôt dans ton canapé, au choix. Finalement ce n'est pas mal de laisser le p'tit dernier picorer du bout des doigts (ou à pleines poignées) les légumes cuisinés. Au moins comme ça, toi aussi t'as le temps de te remplir la panse ! NB : le bavoir récupérateur te fera gagner en heures de ménage.

 

5) Avec nos enfants quotidiennement nous jouerons… Pourquoi pas, mais qui pendant ce temps préparera le repas / fera le ménage / s'occupera de l'administratif / rangera la vaisselle / nettoiera les fesses / prendra ta douche / écrira ton blog ... Donc quotidiennement, non, quand les deux parents travaillent, ce n'est pas possible.

 

6) A nos enfants le meilleur exemple nous montrerons… Sauf quand un juron t'échappera en même temps que le plat qui finira sa triste vie sur le sol après avoir heurté ton orteil (aïe). Et qu'il te faudra bien une heure pour laver le sol, refaire un repas avant d'aller faire un tour aux urgences (aïe).

 

7) Jamais devant la télé nos enfants nous laisserons… Mais rapidement tu te rendras compte du pouvoir magique des dessins animés, et tu succomberas à la tentation lorsque tu auras besoin d'un peu de temps pour nettoyer la maison de fond en comble / prendre un bain moussant / finir ta nuit / préparer le repas dans le calme.

 

8) La vérité, toute la vérité à nos enfants nous dirons... Mais comment briser le rêve d'une petite fille qui croit aux fées comme on croit au Père Noël ou à la paix dans le monde ? Non vraiment, là je ne peux pas lui faire ça. Je choisis l'imaginaire à la réalité.

 

9) Constants dans nos décisions concernant l'enfant nous serons… Ce serait possible si nous n'avions aucune émotion parasite. Donc j'avoue, nous sommes parfois laxistes, injustes, indignes ou lacunaires. Mais nous nous soignons.

 

10) Mari et femme avant d'être parents nous resterons… mais qui va pouvoir prendre le relais pour assurer avec nos tous petits, en respectant notre code de conduite pendant notre soirée en amoureux ? En vrai, un plan ciné-resto-baby sitter ça coûte un bras.

 

 

Mais ce qui est rassurant dans tout ça, c'est qu'en dépit de tous ces écarts au droit chemin que nous nous étions promis, nos enfants sont souriants, ouverts, joyeux, heureux. Et que nos valeurs, elles, sont bien ancrées et déjà décelables dans l'attitude de nos chères têtes blondes. Alors pourquoi se flageller davantage? Attendons plutôt qu'ils grandissent et nous fassent eux-même leurs reproches quand ils seront ados !

 

 

Et toi, quel grand principe s'est fait la malle depuis ton passage de nullipare à multipare ?

Retour à l'accueil