Je suis sûre que tu t'attendais à me lire davantage cette semaine, rapport au fait que je suis en vacances, non ? Nan mais en fait t'as pas tout compris à mon dernier billet. Ou alors tu l'as lu en diagonal. Allez, file le relire ici !

Et encore, là je ne parlais que des enfants. C'était sans compter les cadeaux à finir et à emballer à la discrétion des petiots, les petits gâteaux de noël à cuisiner (ça c'est pour aujourd'hui), les bagages à préparer pour une semaine de vacances (qu'on se demande bien comment ils tiendront dans la voiture vu la liste que je rallonge chaque jour) et le pique-nique à préparer pour le long voyage qui nous attend. Oui, cette année on fait simple, on va direct chez le Père-Noël pour lui éviter le déplacement. On va sûrement ressortir la fusée supersonique pour aller plus vite.

 


Il n'empêche que j'ai déjà goûter à la saveur de noël à plusieurs occasions.

D'abord un week-end en belle-famille-Land durant lequel nous avons fêté les derniers anniversaires (donc il y avait du cadal) et mangé comme des ogres. Histoire de donner un avant-goût à notre estomac de ce qui nous attend dans quelques jours. En Master Chef, mon beauf. En commis, Tata Cocotte, comme l'appelle Choupette, et moi. Belle-maman se demandait bien ce que voulait dire « repas festif ». En tant qu'aide cuisto, je peux te donner un aperçu. Il suffit de réunir dans un même plat des ingrédients aussi rares que délicats, tels que cèpes (faute de morilles), ris de veau (pas super agréable à cuisiner, j'avoue avoir passé mon tour), truffes (des brisures mais quand même) et quelques autres mets moins rares et moins délicats. De les faire baigner dans une sauce au champagne (ben quoi, fallait bien finir la bouteille !). Et au final, on obtient un Vol au Vent des plus festifs ! Belle-maman a vite compris qu'il ne s'agissait pas d'une simple bouchée à la Reine !



Ensuite des retrouvailles entre copines, dans un très bon resto. Rien de tel pour bavasser et se souvenir du vieux temps qui fut bon mais pas que. Et se rassurer en évoquant notre présent bien rempli de petits et grands bonheurs. Tellement rempli qu'il a fallut s'y reprendre à trois fois pour arriver à se voir. D'où le goût encore plus savoureux de cette soirée.



Enfin l'attente d'un colis très spécial : le SWAP de Noël organisé par Kiara et pour lequel j'avais pour partenaire F4iry. Le principe est simple, envoyer un colis rempli de petits présents en rapport avec la personnalité de sa Swapée qui est aussi blogueuse. J'ai donc pris plaisir à découvrir cette petite Fée et à lui confectionner quelques petits cadeaux, certains Home Made, d'autres pas. Pour découvrir le résultat, c'est par là !

De mon côté, j'ai bien cru que le colis tant attendu était arrivé hier, quand la factrice a frappé à ma porte à 9h15 et que j'étais encore en peignoir. Mais plutôt que de devoir attendre jusqu'au lendemain, j'ai pris sur moi et j'ai ouvert la porte, les cheveux en bataille. Manque de bol, les deux colis qu'elle m'apportait n'étaient même pas pour moi. Déception.

Mais ce matin, c'est la bonne ! Je vois par la fenêtre que la factrice glisse un paquet dans la boite, Banco ! J'enfile un manteau par dessus mon pyj (ben quoi, on est plus à ça prêt, et puis y a personne dehors) et je file récupérer le colis. Oui je sais, je suis une gosse, j'assume. J'ouvre, un enfant de chaque côté, curieux comme pas deux, et je vois ça :

 

.P1010639.JPG

 

 

P1010640.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout plein de petits cadeaux emballés avec chacun son petit mot ! Après ouverture, nous trouvons :


P1010646.JPG

  •  
    • une magnifique tortue à tirer pour petit Bonhomme ravi

    • une barrette de princesse pour Choupette comblée

    • des petits savons et shampoings Mickey pour « le moment préféré des enfants mais pas celui des parents »

    • des petits douceurs avant Noël qu'elles ont l'air trop bonne mais qu'on attendra le dessert pour les goûter

    • une paire de boucles d'oreilles origami trop mimi pour « une mère pas si lacunaire » (créées par YuuBiJou)

    • du chocolat et du thé au caramel pour « quand une pause s'impose »

    • une grosse fraise qui renferme un sac de courses pour « combler une lacune » !


T'as vu, la classe hein ?! Un grand merci à Kiara pour l'organisation et à F4iry qui a rudement bien joué le jeu, mes premiers cadeaux de noël sont très réussis !



Comme tu vois, pas le temps de s'ennuyer chez Mère Lacunaire ! Et comme demain c'est le grand départ pour la Laponie, et qu'on a l'intention d'aller profiter des Fjords environnant la semaine prochaine, je suis au regret de t'annoncer qu'il va falloir te passer de moi d'ici la fin d'année. Oui je sais, c'est dur. Prends un chocolat si tu as peur de ne pas tenir le coup. Et un deuxième va, c'est pas tous les jours noël.

Comme je suis trop gentille, si je trouve un peu de temps, je te concocterais un billet pour terminer l'année en beauté et je le publierai la semaine prochaine. Mais je ne te promets rien. Par contre, je m'engage solennellement à publier un nouveau billet dès la nouvelle année, dans lequel je te parlerai non pas des habituelles résolutions, mais des principes qui n'en sont plus. Ca te dit ?

Allez, passe de bonnes fêtes et essaye d'éviter l'indigestion !!



Et toi, tu seras où pour le réveillon cette année ?

Retour à l'accueil