Vous avez remarqué comme nous, parents imparfaits (si si, toi aussi tu fais partie du club, ne t'en déplaise) trouvons toujours le moyen de donner des petits noms ridicules à nos charmants bambins?

 

Bien sûr on trouve les éternels Ma Puce, Mon Chéri, Mon Loulou, Ma Princesse et autres petits mots en miel qui font le bonheur de nos P'tits Loups ...

Dans un autre registre on entend aussi Le Nain, Mon Moustique ou Mon Mini Moy - si tu n'es pas convaincu va faire un petit tour sur les forums dédiés aux parents tels que Doctissimo (surnommé Docti, comme quoi y a pas que nos têtes blondes qui ont droit aux diminutifs) ou autres MagicMaman.


Qu'ils soients ridicules ou roses bonbons, nos mots d'amour envers nos enfants ont tous une particularité : ils réduisent notre progéniture à de petites choses, de petits êtres !
Imagine un surnom du genre Mon Eléphant, Ma Baleine ou encore Mon Everest, ça viendrait à l'idée de personne... et pourtant ce serait drôlement flatteur, non ? D'accord, l'Everest est plus flatteur que l'éléphant, je te l'accorde, mais au moins on ne les cantonnerait pas à des puces, poussins et autres animaux de basse-cour qui n'ont que peu d'espoir de grandir  !

 

Et puis cette habitude de donner des noms d'animaux c'est quand même bizarre, non ? Surtout quand on pense que les chiens et chats du quartier ont de plus en plus souvent des prénoms d'humains ... cherchez l'erreur !

 

Tu as remarqué aussi que lorsqu'il s'agit de sévir, de rappeler à l'ordre, le prénom originel revient en force, laissant le surnom rétrécissant au placard ?? Si on avait pensé à ça en choisissant les prénoms de nos bambins, on aurait peut-être fait d'autres choix ... je te laisse méditer à ça.

 

Chez nous on lâche du Bonhomme et du Choupette (même surnom que le chat de ma soeur, hahaha) à tout bout de champ, comme quoi on n'échappe pas à la tradition. Alors je te rassure, ce ne sont pas des ados pré-pubaires, seulement des mômes en bas-âge et j'ai bon espoir qu'on abandonne ces mots d'amour là d'ici là. D'ailleurs je ne doute pas qu'un de ces jours on entende un "Mais je suis pas TA Choupette, d'abord !" Mais comment qu'on va leur dire qu'on les aime alors, bordel??

Retour à l'accueil