Enfin presque. J'ai beau être mélomane, je ne suis pas fan de tous les styles de musiques. Tu sais déjà que j'aime bien la musique classique, mais en fait j'en écoute très peu. C'est bizarre je sais. Mais je te rappelle que Mère Lacunaire est pleine de paradoxes. En allant par là, je me dois aussi de te prévenir, lecteur, que lacunaire rime avec lunaire, de la famille de lunatique. Donc ne t'affole pas si un jour je viens te voir (ou t'écrire) dépitée alors que la veille j'étais en mode déjantée. La lune me fait parfois des coups en traître. La vilaine.



Bref, on parlait de quoi ? Ah oui, la musique ! Chez moi la musique est partout, tout le temps. Il suffit que la tv soit éteinte – ce qui est de plus en plus souvent le cas, signe que je deviens mature mouhahaha – pour qu'on allume la musique. Mais pour moi il ne s'agit pas de combler le vide ou d'avoir un bruit de fond. Je ne l'entends pas la musique, je l'écoute. Il faut donc qu'elle m’interpelle, qu'elle éveille quelque chose en moi. A la fois dans la mélodie et dans les paroles. Tu comprendras donc que je suis plutôt attirée par la scène française. La nouvelle mais aussi l'ancienne, enfin certaines. Je ne suis pas une inconditionnelle des vieilleries. Et d'ailleurs je me tourne de plus en plus souvent vers les groupes anglophones, parce que maintenant je comprends un peu ce qu'ils racontent. Surtout quand j'ai les paroles sous les yeux, c'est vrai.



L'inconvénient pour mon entourage, c'est que quand j'aime un groupe ou un chanteur voire même une chanteuse (si si, y en a!) et ben je l'écoute en boucle. Rapport à ce que ça fait vibrer en moi. Et comme je fonctionne à l'émotion, à travers ces écoutes répétées je me nourris. C'est aussi un bon moyen pour retenir les paroles. Parce que c'est encore plus jouissif de chanter en même temps, tu ne trouves pas ? Et alors le summum, c'est d'assister à un concert de mon artiste favoris du moment. Là c'est carrément l'extase, le lâcher-prise maximal ! La récompense suprême. Et si je te dis que j'en ai pas moins de 3 qui sont programmés dans les mois à venir, tu imagines comme je vais nager dans le bonheur !

 

photo-concert-BnB2.JPG

 

Quoi, tu trouves que j'en fais un peu trop ? Peut-être que le bonheur ne repose pas sur quelques notes de musique, ni sur une voix, aussi douce et claire soit-elle. Je te l'accorde. Mais ne me dis pas qu'il ne t'ai jamais arrivé de te déchaîner sur ton morceau préféré en dansant au milieu du salon ? Et que tu n'as jamais versé quelques larmes voire versé les chutes du Niagara sur la chanson triste du moment ? Surtout si c'était VOTRE chanson, et que le JE a remplacé le NOUS ? Et même que tu te la passes en boucle, cette balade ? Allez, avoue !



Et ben moi c'est pareil, sauf que c'est légèrement décuplé. Tu remarqueras l'oxymore dans la phrase précédente. Et oui, je me littérairifie ! Si ça se trouve tu verras bientôt fleurir des litotes, anaphores et autres allitérations, si ça se trouve. Mère Lacunaire est capable de tout.



Tiens, en parlant de la langue française et de toutes ses subtilités, un truc que j'adore dans les chansons c'est justement quand l'auteur se les approprie et les revisite. Ah oui, au fait, les interprètes aussi techniques soient-ils ne me toucheront jamais autant que les auteurs-compositeurs-interprètes avec une voix médiocre, sache-le.



Maintenant que tu connais mes goûts, tu aurais bien un artiste à me faire découvrir ?





Retour à l'accueil