Il y a quelques temps, j'ai eu la chance, avec d'autres comme Petit Diable par exemple, de gagner un concours sur le webzine So Busy Girls. Pendant un mois, j'ai pu ainsi tester la formule proposée par Casse-Graine. Et j'étais joie ! Et oui, un charmant aide-cuistot qui venait me seconder à domicile pour la préparation de mes repas, c'était pas une belle idée ?


echo0101 / Foter / CC BY-NC-SA

 

Bon, j'enjolive un peu la réalité, d'accord. Le site Internet Casse-Graine propose en fait des planning repas. L'idée est simple : fini les prises de tête pour décider de ce qu'on mange, fini les éternels menus qui reviennent toutes les deux semaines. Place à la nouveauté, à l'originalité, le tout avec des ingrédients de saison, s'il vous plaît.

 

 

Ce qui m'a vraiment plu c'est de me laisser guider par le planning hebdomadaire. Il contient deux plats complets par jour (midi et soir) et est accompagné d'un Pas à pas des petits plats pour les recettes les plus simples, et d'une fiche recette plus complète pour les plus élaborés. Oui parce que je n'ai pas précisé, les menus s'adressent plutôt aux cuisinier(e)s qui n'ont pas beaucoup de temps et de moyens à disposition. On peut même choisir de tout faire soi-même, ou de passer par des éléments tout prêts tels que la béchamel ou la pâte à tarte par exemple, si on préfère.

 

En ce qui concerne les entrées et desserts, une fiche dédiée est proposée chaque mois. A toi de piocher ce qui te plaît. Et j'avoue que celle du mois d'octobre m'a bien plu : Capuccino de potimarron, Velouté d'épinards au Boursin, Fondants au chocolat et à la crème de marron vanillée, Compotée de bananes au miel & aux noix, par exemple. Je ne sais pas toi, mais j'en ai l'eau à la bouche. Et les papilles ont bien apprécié, d'ailleurs, crois-moi.

 

Et en prime, la cerise sur le gâteau, la liste des courses est toute prête ! Enfin si tu veux suivre l'intégralité des menus, donc si tu manges chez toi le midi, et si ta famille est constituée de 4 personnes. Sinon, il faut un peu bidouiller la liste pour prendre ce qui te concerne. Mais c'est quand même déjà pas mal, je trouve. Surtout que les ingrédients de la liste sont regroupés par types et non par recette, ce qui facilite la tache en magasin.

 

J'ai appliqué ce planning une semaine complète, week-end compris. J'ai donc fait mes courses en fonction, et, encore une bonne surprise, la note n'était pas plus salée que d'habitude, voire même moins salée. Sans doute en raison de l'exclusion de tout aliment tout-prêt qui font parfois partie de mes achats habituels.

 

En terme de temps passé en cuisine, c'est sûr que c'était un peu plus long que d'habitude, mais surtout parce que je n'ai pas passé la main à Grandhomme, lui qui n'aime pas trop suivre une recette, surtout quand le temps est compté, comme en semaine. Mais j'ai pris plaisir à cuisiner (je suis dans une phase où je cuisine beaucoup) et j'ai au moins gagné du temps en n'ayant pas à réfléchir chaque soir au menu.

 

Nous avons ainsi pu initier nos loupiots à de nouveaux goûts, que je n'aurais pas forcément osé en temps normal. A nous les sucrés-salés, les curry et autres assaisonnements particuliers. Alors je dois dire qu'ils n'ont pas tout apprécié, il fallait s'y attendre. Mais pour certaines recettes, j'ai pu adapter les ingrédients pour que tout le monde soit content. Par exemple, pour les croques poire/bleu, j'ai aussi prévu des croques jambon/fromage. Cela dit, ils ne se sont pas fait prier pour le velouté d'épinards ou pour les nems poire/chocolat. Étonnant ?

 

 

Durant cette semaine, il faut avouer que nous avons bien mangé. Plus que d'habitude d'ailleurs, parce que c'était bon et copieux. Un peu trop peut-être vu notre appétit, mais au moins nous avions des restes sympa. Sauf qu'il n'y avait plus de repas de prévu pour les restes...

 

 

Après tant d'éloges, passons au négatif, tu veux bien ? Moi qui n'ai pas l'habitude de préparer mes menus à l'avance et donc de faire les courses en fonction, ça m'a demandé un peu plus de temps et d'organisation. Surtout pour préparer ma liste de courses en fait. Et lorsque j'ai fait mes courses en ligne aussi, car je ne savais pas forcément dans quel rayon (virtuel) se trouvaient les croûtes pour les bouchées à la reine par exemple.

 

Au fil des semaines j'ai aussi trouvé que certains plats revenaient souvent. Par exemple les œufs. Omelettes, œufs cocotte, œufs brouillés, ils sont présents systématiquement, même si l'accompagnement change et que de petites astuces d'assaisonnement permettent de varier les plaisirs. D'autres plats ne m'ont pas vraiment sorti de mes habitudes. La quiche Lorraine en est un exemple typique.

 

 

Mais finalement ce ne sont que des détails, au final je considère que cette semaine était une réussite puisqu'on s'est régalé, à moindre coût financier et temporel. J'ai choisi de composer mes menus en mixant ceux des différentes semaines, en ne retenant que les plats qui m'inspiraient. Cuisses de poulet au miel et aux épices, Tagliatelles aux courgettes, crabe et curry, Cake aux tomates séchées, féta & olives noires, voilà un échantillon.

 

Pour autant je ne me suis pas lancée dans l'aventure plus d'une semaine, pour la bonne raison que ça demande un réel changement dans mes habitudes, pour les courses en particulier, et que je n'ai pas encore sauté le pas. Et puis je n'ai pas eu à payer pour avoir accès à ces planning-repas, mais si je devais le faire ça me gênerait un peu. D'abord parce que je ne suis pas sûre de m'y tenir, moi qui suis du genre à improviser, ou à avoir une envie bien précise et à chercher la recette sur le net. Et donc payer pour un truc dont je ne me sers pas, très peu pour moi. Ensuite parce que même si l'idée est séduisante et que finalement il me semble qu'on s'y retrouve avec les économies faites sur la note des courses, il y a des semaines où je ne vois qu'un ou deux plats que j'ai vraiment envie de cuisiner.

 

Mais je garde certaines recettes sous la main, notamment un filet mignon au maroilles qui me fait de l’œil. Et puis ce site est tout neuf, en pleine évolution, notamment suite aux retours des abonnés, alors il se pourrait que je finisse par y trouver mon compte. En attendant, rien ne m'empêche de m'abonner un mois de temps en temps, quand je suis en manque d'inspiration culinaire.

 

 

Tu peux aussi aller voir chez Petit Diable ce qu'elle a pensé de cette formule !

 

 

Et toi, tu cuisines ? Avec plaisir ou par obligation ?

 

Article non sponsorisé, rédigé sur ma seule initiative.

Retour à l'accueil