Être mère c'est être au cœur des attentions de nos petits, au moins tant qu'ils le sont, petits. C'est donc crouler sous les dessins, coloriages et autres surprises fait rien que pour nous. Même si on a du mal à saisir toutes les subtilités de chaque cadeau offert avec amour.

Alors soyons honnêtes, au rythme de 12 dessins par jour, s'ils sont tous admirés, la plupart finissent au tri. Ben oui, on n'habite pas dans un château non plus (au grand damne de Choupette). Et je ne suis pas du genre à garder le moindre petit souvenir dans un placard. Ma tête me suffit pour me rappeler. Et les photos aussi. Mais ces petites attentions sont toujours bonnes à prendre, surtout quand on sait que devenu adulte, cette jolie habitude à tendance à se perdre. Non je ne lance pas de message. Ou alors juste un peu. Si tu te sens visé, un petit geste de ta part pourrait me rendre généreuse ...



Être mère c'est alterner entre les «Un bisou, maman, et puis encore un autre, et encore un » et les « Non, j'veux pas maman, j'veux papa ! » qui font chacun leur petit effet, je te laisse deviner lesquels.



Être mère c'est les regarder à leur insu, quasi la larme à l’œil, pendant ces moments Milka. C'est rire avec eux de leurs fautes de langage et de leurs première blagues, volontaires ou pas. C'est se faire réveiller par des sauts de kangourou sur notre lit et des cris de singe dans nos oreilles, et trouver ça sympa (enfin surtout quand la nuit a commencé tôt).



Être mère c'est aussi apprendre à répondre à des questions improbables


  • "Qui c'est qui a décidé qu'on appellerait la Lune comme ça ?"

  • "Tata elle a décidé que ce sera un garçon ou une fille ?"

  • "Est-ce qu'il faut croire ce qu'il dit Jésus ?"

  • "Noël c'est demain ? Mais si, le monsieur il l'a dit à la TV !"

  • "Et quand tu seras morte maman, je serai toujours plus grande que mon frère ?"



Et une petite dernière phrase récente qui m'a touché en plein cœur :

« Moi je veux pas avoir d'enfant, parce que ça veut dire que tu seras presque morte  »

 

Et toi, t'en es où avec l'hypersensibilité ?

 

C'était ma participation aux Être mère de Babidji.

Retour à l'accueil