Être mère c'est devoir enchainer des week-ends délicieux, sans transition, avec des mercredis tels qu'aujourd'hui, remplis de  :


  • colères parées de cris, de roulages par terre et de râles intensifs : merci le Terrible Two qui a décidé d'écourter sa sieste !


  • réclamations en tous genres pour jouer sur l'ordi / regarder un dessin animé / ne pas faire la sieste / trouver une occupation, le tout agrémenté de négociations, larmes de crocodiles ou chantage : les joies de la Grande Section !

  • maux de tête et courbatures : les contre-parties des activités extra-familiales faites pour décompresser et lâcher-prise ...


enfant-tetu

 

 

Par chance, ce panier garni n'est pas forcément offert à chacun des mercredis, le dernier était particulièrement calme. J'aurais du me douter qu'il fallait se méfier de l'eau qui dort …



C'était ma première participation au "Être mère" hebdomadaire de Babidji

Retour à l'accueil