Cher lecteur, regarde bien autour de toi parce qu'un intrus c'est glissé parmi toi … enfin parmi vous. Oui, un lecteur inapproprié, ne sachant d'ailleurs même pas lire, a forcément mis son nez par ici. Ou alors, c'est toi même, espèce de malotru, qui l'a informé de ce que je raconte par là ?!

 

espion.jpg

 

Bon, ne t'inquiète pas, y a pas mort d'homme. C'est même plutôt une bonne nouvelle. Enfin je me comprends. Mais quand même, j'aimerais bien savoir qui, ici, s'amuse à informer Bonhomme des phrases assassines que sa mère lacunaire balance à la terre entière ! Alors, qui, j'attends ?! Une tata mal intentionnée ? Un ami moralisateur peut-être ? Une maman jalouse va savoir ?



Alors non, je n'ai pas pété une durite. En tous cas pas cette fois. Juste que je m'interroge sur le comportement du gamin. Si tu es assidu, tu sais que dernièrement je me plaignais qu'il étais scotché à son père. Alors qu'en théorie il est sensé ne pas lâcher mes basques. Rapport au fait que malgré mon attitudes parfois très masculines, je reste sa mère. Oui je sais, aux chiottes la théorie en matière d'éducation. Mais que veux-tu, une fois rentrés dans la caboche, on a beau faire, c'est difficile à s'en débarrasser, des stéréotypes et autres idées reçues à la con.



Bref. Je ne sais pas si les quelques jours passés sans son père y sont pour quelque chose, ou si la journée en tête-à-tête de la semaine dernière a débloqué des trucs. En tous cas, victoire, même en présence de daron chéri, j'existe aux yeux de mon tout petit ! J'ai droit à des câlins, des bisous mouillés, des « ze veux tu t'aides » (comprendre « tu peux m'aider à racler mon assiette »). Même qu'au réveil, il ne se met plus à hurler quand il appelle papa et que c'est maman qui vient !



Bon, pour le coucher là je m'incline ou je m'allonge, c'est selon. GrandHomme a gagné le cœur des rejetons, les deux. Il n'y en a que pour lui. Remarque en un sens ça m'arrange. J'aime pas trop les rituels du soir, je préfère expédier tout ça rapidos histoire de retrouver mon canapé et sa méridienne qui n'attendent que moi. Et forcément, tu sais ce que c'est, les soirs où on est le plus naze, c'est là qu'ils se relèvent 10 fois et te donnent des envies d'infanticides. Tu comprends donc que pour le bien de tous, il vaut mieux que je laisse faire GrandHomme. Même si lui n'est pas du même avis.

 

 

 

Allez, pour finir dans la joie et le bonheur d'être mère, une fois n'est pas coutume, quelques perles de Choupette entendues récemment :

 

 

« C'est bien quand on vomit, comme ça on n'a plus besoin de vomir après ! »
une grande philosophe en devenir, tient comme sa mère en fait !



Après m'avoir demandé de faire un noeud avec ma langue, ce dont je suis incapable :

« Alors ça veut dire qu'on n'est pas de la même famille » 
oui c'est sûr, c'est pas comme si tu n'étais pas mon portrait craché, ma chérie.

(oui, ma fille est surdouée, à 5 ans elle connait déjà la notion d'hérédité et d'allèle récessif  ou dominant, ou pas)



En pleine découverte de son corps dans le bain:
« Celle-là elle est plus petite que l'autre, de jambe ?! »
Ah, un rendez-vous chez l'ophtalmo s'impose là...



Retour à l'accueil