Allez, aujourd'hui je me la joue Doctinaute* et je nous souhaite un Joyeux Moisiversaire, avec un petit jour de retard. Et oui, une doctinaute digne de ce nom compte aussi les jours !


Comment ça c'est pas très glamour le moisiversaire, mais quand même, un mois ce n'est pas rien  ! Surtout quand il s'agit de ton bébé, que tu chéries très fort. Bon d'accord. Celui-là de bébé, il est pas bien chiant. Pas de couches à changer, pas besoin de le bercer, il ne m'empêche pas de dormir non plus. Le rêve quoi ! Bien sûr il faut le nourrir de temps à autre, sinon il n'a pas d'admirateur et il est tout triste. Mais il se contente des mets même médiocres que je lui propose, il est pas difficile !

 

Tu l'auras compris, (ou pas !) mon dernier-né d'un mois, c'est ce blog ! Et s'il a survécu à son premier mois, c'est aussi grâce à toi, lecteur. Tu veux quelques chiffres ? Si, allez, tu vas voir c'est rigolo :


 

  • 180 visiteurs alpagués
  • 3 fidèles lecteurs abonnés - comment ça la famille ça compte pas ? Qui a inventé cette règle ? Bien sûr que ça compte la famille, et plutôt deux fois qu'une !
  • 723 pages dévorées
  • un record de 78 pages lues en une seule journée  (waouh)
  • 27 commentaires déposés
  • Et tout ça pour seulement 10 articles publiés !

 

 

 

Je trouve que c'est plutôt honorable comme démarrage, t'es pas d'accord ?


Alors pour fêter ça j'organise un petit jeu : toi qui passes par là, pour la première fois comme pour la 69ème (on peut rêver), devine le résultat de l'opération qui fait office de titre et sa signification, et tu auras le droit de choisir le thème d'un futur billet ! Une Mère Lacunaire au plus proche de son lectorat, ça le fait, non ?


Pour répondre, laisse un commentaire, et puis ça me permettra au passage de mieux savoir qui me lit (même que si tu veux rester anonyme, fais comme tout le monde, prend un pseudo )

 

A vos calculettes, près, partez !!

 

* Doctinaute se dit des jeunes mamans / futures mamans qui passent du temps sur un forum rose dont-je-ne-citerai-pas-le-nom à se raconter les détails plus ou moins sordides de leur vie de primipare / multipare, et surtout à se poser des questions telles que "J'ai perdu le bouchon muqueux, vous pensez que je dois allez à la maternité les copinautes ?".

 

PS : je t'avais jamais dit que j'avais une affection particulière pour les chiffres ? Ben te voilà averti !

Retour à l'accueil